Une épée de Damoclès au-dessus du CHAC

La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre dans tout le Couserans : de Gros Nuages Noirs s’amoncelleraient au-dessus du CHAC, premier employeur du Couserans. On parle de mise sous tutelle par l’ARS, de salaires qui ne pourraient plus être payés à partir du mois de novembre. Il était donc urgent d’aller aux sources, c’est pourquoi nous avons rencontré le directeur de l’établissement hospitalier, Jean-Philippe Sajus, qui fait le point sur cette situation difficile.

 

Commentaires Facebook
Partager :
Publié dans Reportages
Un commentaire sur “Une épée de Damoclès au-dessus du CHAC
1 Pings/Trackback pour "Une épée de Damoclès au-dessus du CHAC"